Vous souhaitez être informé
des nouveautés inscrivez-vous

Retour

Voyage dans les Andes équatoriennes, spécial photos

 

 

Voyage du 2 au 16 octobre 2021 organisé par Escursia. Nous sommes 6 participants, notre guide Pierre Ferron est un français installé en Équateur depuis quelques années, guide de voyage, photographe animalier et plongeur professionnel (https://www.pierreferron.com). Le vol vers Quito est assuré par KLM au départ d'Amsterdam, pour ma part j'ai rallié Amsterdam par un vol direct de Nantes. Décollage à 10H pour un vol de 11h40. Nous arrivons à Quito à 14h40 heure locale. Nous faisons connaissance de Pierre et nous allons passer notre 1ere nuit à l’hôtel au centre de Quito, la 2ème capitale la plus haute du monde avec 2850 m d'altitude et située au nord du pays. Certains d'entre nous ressentent déjà le mal des hauteurs.

Le circuit se déroule en 5 étapes.

- Réserve de Bellavista (2234m): nous y passerons 3 nuits. Cette réserve privée est située à 52km de Quito. En chemin nous ferons une étape à la petite réserve d'Alambi, où nous aurons notre première rencontre avec les colibris, une quinzaine d'espèces, avec la difficulté de photographier ce minuscule oiseau très vif et toujours en mouvement. L'équateur terrestre passe entre Alambi, hemisphère nord, et Bellavista hemisphère sud. A Belllavista nous sommes immergés dans cette forêt de nuages qui porte bien son nom. Le soleil est assez peu présent, en général il faisait beau le matin jusqu'à 9-10h parfois plus tard mais les nuages arrivent très vite et aussi la pluie. les températures sont fraîches et les nuits assez froides (pas de chauffage dans les lodges). De nombreux chemins dans cette forêt dense, parfois boueux, avec de hautes marches irrégulières difficilement praticable pour moi qui ait de petites jambes. Première rencontre avec le trogon masqué, les grimpars, les percefleurs... il va falloir apprendre à faire des photos avec peu de luminosité !!! C'est autour des mangeoires (bananes) et abreuvoirs à colibris que nous ferons le maximum de nos photos car en forêt c'est beaucoup plus difficile, oiseaux loin et peu nombreux. Heureusement qu'il y avait ces points de nourrissage. Les colibris viennent se poser sur l'appareil photo, sur le téléphone et aussi sur notre tête. La martre à tête grise nous rendra visite 2 fois, mais l'olingo des brumes, animal nocturne, ne viendra pas.

- Réserve de Maquipucuna (1292m) : nous y passerons également 3 nuits. Elle est située au nord de Bellavista à environ 30 km, en bordure d'un cours d'eau. Les chemins ici sont plus faciles et la priorité est la recherche de l'ours à lunettes. Nous aurons le bonheur de le rencontrer en fin de matinée du 2ème jour, nous passerons plus d'une heure avec lui. Découvertes d'autres oiseaux dont la Merganette des torrents et le Toucanet à croupion rouge dans son nid. Nous étions le premier groupe à fréquenter cette réserve depuis le covid.

 

- Réserve de Paz de las Aves (1895m) : nous y resterons 2 nuits. Elle se situe très près de Bellavista mais sur l'autre versant de la montagne. Les propriétaires de ce lieu Angel et son frère Rodrigo sont connus pour faire venir à eux les grallaires, oiseaux de sous bois très farouches, 4 sur les 5 espèces viendront à nous ainsi que le Tocro à dos noir et la Tétéma à poitrine rousse. Ce lieu est aussi connu pour ses 2 arènes de Coq-de-roche venant parader tous les jours matin et soir. Une Chouette à lignes noires nous attendra un soir après le repas sur le parking. Ce lodge est le moins confortable de tous avec une salle de bain partagée. Une matinée nous irons visitée une réserve à Mindo " Punto ornitologico mindo" près de notre prochain hébergement. Nous y ferons la rencontre du fabuleux Caural soleil et de l'Ibijau gris.

- Sachatamia lodge (1717m) : nous passerons 2 nuits dans ce super lodge très confortable. Nous irons visiter la réserve de Milpe Garden à 14 km, avec de nouvelles espèces de passereaux et le Toucan du Choco, et le Birdwatchers House Lodge à 6 km avec son nid de Toucan montagnard. Le dernier matin nous prenons la direction de l'ouest vers la zone basse du Choco, nous quittons la forêt de nuages pour le ranch Suamox situé à 354m d'altitude à 1h de route, après un détour par le mirador du "Santuario de Aves Rio Silanche" où nous côtoyons la canopée. Après un super repas au Ranch Suamox nous prenons la direction de Quito, vers l'est pour le parc Antisana et la réserve Chakana situés au sud-est de Quito.

- Tambo condor (3523m) : nous y arriverons au coucher du soleil pour 2 nuits après notre plus longue journée de route du voyage, 200 km. Départ à 5h15 pour la falaise aux condors à 4051m dans la Réserve Chakana. Nous aurons un magnifique lever de soleil mais qui fut bref. Sur la falaise il fait gris, froid avec beaucoup de vent et peu de condor visible, 3 adultes sur une corniche et 2 juvéniles en vol, les photos ne sont pas bonnes. Nous avons en face de nous le sommet enneigé du volcan Cotopaxi (5897m) en activité et du Ruminahui (4722m) au premier plan. En redescendant nous rencontrerons plusieurs cerfs à queue blanche. L'après-midi nous partons pour le Parc Antisana, ce volcan bien enneigé culmine à 5758m, nous avons la chance de l'observer au soleil ce qui est rare car il est le plus souvent dans les nuages. Quelle surprise de découvrir à cette altitude un groupe de mouettes, la mouette des Andes. Nous irons jusqu'au lac La Mica. Dans cette région l'ambiance est totalement différente, il s'agit d'une végétation rase avec de grosses touffes d'herbes et des lupins. Le mal des hauteurs frappe presque tout le monde, avec plus ou moins d'intensité, 2 personnes seront obligées de redescendre, mais moi je n'ai ressenti aucun symptôme.
A cette altitude 3 nouvelles espèces de colibris.
Le dernier matin, le 15 octobre, nous redescendons sur Quito, nous visiterons un dernier jardin à Puembo proche de l'aéroport. Le voyage de retour est plus long (14h) car nous faisons une escale à Guayaquil. Malgré un retard au décollage nous serons presque à l'heure à Amsterdam. Je serai à Nantes à 18h, avec une escale à Roissy, pas de vol direct ce jour là pour Nantes, cela fera environ 20h sans retirer le masque!!!!

 

 

Les photos de ce site ne sont pas libres de droits et sont protégées par les lois internationales sur le copyright. Elles sont la propriété exclusive de l'auteur et ne peuvent être utilisées sans son autorisation.
© Copyright 2009-2022 Marielle Lechaux. Tous droits réservés.