Vous souhaitez être informé
des nouveautés mises en
ligne inscrivez-vous

Larmor-Baden, Pen-en-toul, Berder

Avant d'arriver à Larmor-Baden la réserve de Pen-en-Toul se trouve à droite du pont en pierre, à gauche le bras de mer est également intéressant. A visiter également le port, les environs de l'île Berder et la plage de Locmiquel.
Pen-en-toul est un reposoir et accueille les oiseaux à marée haute, avocettes, barges à queue noire, chevaliers, vanneaux huppés. Ils sont le plus souvent sur les plans d'eau lointains et les jumelles sont indispensable. Ils peuvent parfois venir sur le bassin derrière l'observatoire. Il existe une colonie de grèbes castagneux sur les bassins les plus proches en automne et hiver. Au printemps un groupe de sterne pierregarin y niche. Le martin-pêcheur y est très actif. On peut apercevoir le râle d'eau. Foulques, aigrettes, hérons cendrés, mouettes, goélands, cormorans sont des habitués. A l'automne et parfois au printemps le Balbuzard pêcheur passe en migration. Du côté mer le grèbe huppé passe souvent et plus rarement le grèbe à cou noir.
Au port en été les sternes viennent pêcher, en hiver les bernaches arrivent vers le mois de janvier, et on peut apercevoir le harle huppé, les grèbes. Une fois j'ai observé un plongeon catmarin. Vers Berder sur les rochers des parcs à huîtres à gauche de l'île en août/septembre, sternes de dougall, pierregarin et caugek avec leur juvénile, accompagnées de goélands cendrés.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

cliquez sur la photo pour le mode plein écran, un clic pour revenir au mode normal ou "esc"

 

Les photos de ce site ne sont pas libres de droit et sont protégées par les lois internationales sur le copyright. Elles sont la propriété exclusive de l'auteur et ne peuvent être utilisées sans son autorisation.
© Copyright 2009-2018 Marielle Lechaux. Tous droits réservés.