Vous souhaitez être informé
des nouveautés inscrivez-vous

Retour

Paysages

Nous avons visité le Sénégal en période sèche et de ce fait confrontés à la poussière. C'est un pays qui apparaît sale avec des ordures partout. Les températures étaient agréables avec des soirées et matins frais nous faisant supporter une petite laine. Les repas dans les campements étaient excellents.

Arrivée à Dakar le 5 au soir où nous avons dormi. Le 6 visite des Iles de la Madeleine en face de Dakar, site de nidification des cormorans à gorge blanche et du phaéton à bec rouge (nous avons perdu 2 heures à attendre notre pirogue qui avait été prise par des guides). Dans l'après-midi départ vers le Parc National des Oiseaux du Djoudj, site exceptionnel qui s'étend sur 16 000 hectares dans le delta du fleuve Sénégal et qui constitue un sanctuaire vital pour des milliers d'oiseaux résidents et jusqu'à 3 millions d'oiseaux migrateurs. C'est ce jour là que nous avons vécu notre calvaire des 7 heures de route pour arriver au campement Ndiagabaar. Visite en pyrogue extraordinaire du parc où nous avons rencontré de nombreuses variétés d'oiseaux et surtout les pélicans blancs et leur site de nidification, un îlot que les autorités ont dû agrandir artificiellement pour accueillir tous les nicheurs.
Le 8 départ pour le Parc National de la Langue de Barbarie, réserve ornithologique importante à l'embouchure du fleuve Sénégal avec une nuit au campement Zebrabar, super hébergement en bord de mer. Visite en pyrogue : rencontre avec les mouettes à tête grise, les sternes royales, caspiennes, les goélands railleurs, les aigrettes des récifs.... Dans l'aprés-midi du 9, départ pour le delta du Saloum avec une halte à la Maison de l’association Amis de la Nature à Petit Mbao (près de Dakar) pour une nuit avec confort moyen. Le 10, sur la route du delta, visite de la Réserve de l'IRD (Institut de recherche pour le développement) près de M'bour (peu intéressant car visite en plein midi) et arrivée très chaleureuse au campement villageois de Palmarin-Sessene pour 2 nuits. Bungalow sympa mais avec électricité et eau de 19h à minuit. Le 11 exploration en pirogue des mangroves et des vasières du delta, malheureusement par temps gris, mais avec la joie de rencontrer le héron goliath. Le 12 dernier jour, visite le matin du village traditionnel de Fadiouth, c'est une île dont le sol est constitué entièrement de coquillages, ces amas de coquillages sont en fait les restes des mollusques consommés ici par les humains ayant colonisés cet endroit depuis l’Antiquité, reliée par un pont en bois piétonnier de 500m. A prédominance catholique nous y avons rencontrer les seuls porcs de notre voyage. Le cimetière est commun aux musulmans et catholiques. A midi nous avons quitté nos compagnons qui continuaient vers l'est et avons repris la route pour Dakar en faisant une halte pour une visite en pirogue de la réserve naturelle de la Somone sur la Petite Côte avant de reprendre l'avion vers 23h.

Un regret nous n'avons pas rencontrer de flamants roses.

Dakar, les Iles de la Madeleine et la Somone
Djoudj et Langue de Barbarie
Delta du Saloum et village de Fadiouth

 

 

Les photos de ce site ne sont pas libres de droits et sont protégées par les lois internationales sur le copyright. Elles sont la propriété exclusive de l'auteur et ne peuvent être utilisées sans son autorisation.
© Copyright 2009-2021 Marielle Lechaux. Tous droits réservés.