Vous souhaitez être informé
des nouveautés inscrivez-vous

Accueil Islande

Le voyage au jour le jour

 

Voyage découverte du sud de l'Islande organisé par Dorothée Vigan d'Escursia, qui nous accompagnera. Voyage de 9 jours du 20 au 28 Juin marqué par un temps pluvieux : beau le jour de l'arrivée, le lendemain et 2 matinées, 2 jours entiers de pluie avec brouillard dans les Fjords de l'est (que nous ne verrons pas), pendant ce temps là il faisait beau dans le nord. Le sud de l'Islande possède des paysages magnifiques avec notamment les glaciers.

20 Juin : Nantes - Paris - Keflavik

Tout une aventure pour moi de rejoindre l'Islande. Le plan était de partir de Nantes à 10h20 pour Paris, vol pour Keflavik à CDG à 14h avec Iceland Air pour une arrivée à 15h30 heure locale après 3H30 de vol. A 1h du matin un SMS d'Air France m'annonce que le vol de Nantes est annulé et me reprogramme pour le lendemain soir. Je me présente à l'aéroport à 4h espérant rejoindre Paris en passant par Lyon, mais Iceland Air n'a pas libéré ma place et l'avion est complet. La solution trouvée par l’hôtesse est de faire Nantes - Lyon, Lyon - Bruxelles, Bruxelles - Keflavik, un peu long le voyage mais je serais à Keflavik avant l'avion de Paris qui aura 1h de retard. Il est 15h45 et il fait beau.
Nous retrouvons Dorothée et prendrons la direction de notre premier hébergement à 145 km Armot Guesthouse, situé en pleine nature entouré de chevaux et déjà plein d'oiseaux, cygnes, huîtriers... Nous posons nos valises pour 2 nuits. Sur la route après avoir longé de vastes champs de laves recouvertes de mousses, nous nous arrêterons à notre première chute d'eau : Urriðafoss.

 

21 Juin : Îles Vestmann

Nous passerons la journée aux Îles Vestmann, nous prendrons le ferry à 10h30 pour une traversée de 25 min, il fait beau la mer est calme. C'est un archipel de 18 îles, seule la principale "Heimaey" est habitée et se visite. Avant de prendre le ferry nous nous arrêterons à notre première cascade : Gluggafoss. Nous rencontrerons notre première barge à queue noire sur un piquet au milieu des lupins. Avant d'arriver au port de Heimaey nous longeons des falaises où nichent les mouettes tridactyles et guillemots de Troïl. Dès le débarquement nous filons au sud de l'île aux falaises des macareux, çà volent de partout et un individu viendra prendre la pose. Après le déjeuner nous irons gravir le volcan Eldfell, la vue est magnifique à 360°. Nous reprendrons le ferry à 17H30. Avant d'arriver à la N1 nous ferrons une halte près d'un plan d'eau, nous avions eu l'information qu'un plongeon catmarin nichait, il est bien au rendez-vous. Nous finirons la journée par la magnifique cascade Seljalandsfoss. Son eau provient du célèbre volcan Eyjafjallajökull. Sa particularité est de pouvoir la visiter en passant derrière. On y verra un superbe arc-en-ciel.

22 Juin : Vik

Nous prendrons la direction de Vik, prochaine étape. Plusieurs arrêts : les cascades de Skógafoss et de Kvernufoss, le glacier de Sólheimajökull avec ses icebergs. Le temps est encore clair avec quelques nuages. Nous déjeunerons près de la plage de de sable noir de Reynisfjara. En sortant du restaurant le temps est devenu gris. Un petit tour sur la plage pour photographier les colonnes de basalte et sa grotte. Nous prendrons la direction du cap de Dyrhólaey. Nous commencerons par la partie basse, la vue est superbe sur la plage, un macareux nous rend visite, les fulmars sont dans la falaises et les eiders sur le sable. Nous souhaitions continuer par la partie supérieure et le phare, mais impossible de se garer et la pluie commence à tomber !!!! on ne savait pas que ça allait être pour le reste du séjour. Près de la route un superbe pluvier doré en nuptial se laisse photographier. Nous passerons le reste de l'après-midi dans les magasins.

23 Juin : Höfn

Longue étape aujourd'hui, direction Höfn à 270 km, le temps est très gris, il pleut. Nous ferons plusieurs haltes et nous aurons à chaque fois la chance d'avoir une accalmie. La première à la cascade de Stjórnarfoss où nous croiserons le groupe d'Escursia qui finit son séjour " Des oiseaux aux mammifères marins islandais". Nous continuons notre route vers le Parc national de Skaftafell, les glaciers sont visibles de la route, nous ferons plusieurs arrêts. A midi nous déjeunerons au lagon glacier Fjallsárlón. Près du parking une labbe parasite a fait son nid. Nous reprenons la route pour le lagon glacier de Jökulsárlón. C'est un lagon rempli de blocs de glace qui proviennent de l'immense calotte glaciaire du glacier Vatnajökull. Du côté mer c'est la plage de diamants : cette plage est appelée Diamond beach car c'est ici que le fleuve repousse les icebergs vers la mer. Les vagues ramènent ceux-ci sur la plage d'où le nom de plage de diamants. Les milliers de blocs de glace sur la plage de sable noir sont particulièrement photogéniques. Nous rejoignons Höfn pour 2 nuits. Près du port nous observerons notre première phalarope à bec étroit, un couple d'oie cendrée avec poussins et la seul oie à bec court du voyage.

24 Juin : Les fjords de l'est

Cela aurait dû être une super journée mais le ciel en a décidé autrement. Si nous quittons Höfn par temps gris, le temps d'une halte pour photographier deux grands gravelots et entendre quelques bécassines, la pluie nous a très vite rattrapés à l'arrêt suivant au phare de Stokksnes. Le brouillard s'en est mêlé et nous n'avons rien vu des falaises, de temps en temps au fond des fjords nous apercevions la mer avec des colonies impressionnantes de cygnes chanteurs. Dans un champ nous rencontrerons un groupe d'un trentaine de barges à queue noire. Nous irons jusqu'à Djúpivogur, espérant voir le temps s'améliorer mais c'est sans espoir, le retour aura la même saveur. A Djúpivogur nous verrons à peine l'enfilade des sculptures d’œufs "Eggin í Gleðivík" de la baie Merry, inaugurés en 2009. Il s'agit de 34 œufs en granit qui représentent les œufs de chacun des oiseaux nicheurs de cette région, conçus par l'artiste Sigurdur Gudmundsson , le plus gros est celui du plongeon catmarin.

25 Juin : Kirkjubæjarklaustur

Nous pensions avoir connu le pire du temps islandais, et bien non cette journée est marquée encore par la pluie suffisamment forte pour nous empêcher de sortir de la voiture. Nous prendrons donc les photos de la voiture et les oiseaux seront complaisants, barges, courlis, chevaliers, bécassines et une grande famille de bernaches nonnettes avec leur progéniture. Nous serons tôt dans l'après-midi à notre logement situé dans la nature au milieu de nul part Stracta Apartments Orustustaðir. Une éclaircie est annoncée en soirée sur le site du lagon glacier de Jökulsárlón. Nous décidons de revenir en arrière pour en profiter, c'est quand même à plus de 110 km. Les icebergs ne seront pas éclairés mais le glacier au loin le sera par un soleil perçant à travers les nuages, les photos seront impressionnantes, nous partirons vers 18h et seront de retour vers 23h après avoir dîné sur la route dans l'un des rares restaurants encore ouverts sur cette route où ils sont peu nombreux.

26 Juin : Skálholt, dans le cercle d'or

Ce matin c'est un miracle, il y a du soleil avec des nuages certes et il nous accompagnera une partie de la matinée le temps de s'arrêter aux chutes d'eau Fossálar Waterfall et Foss a Sidu, dans un champ de laves recouvertes de mousses Gönguleið um Eldhraun. A l'est de Vik nous irons voir une grotte Gígjagjá ou grotte Yoda. Nous passerons à Vik voir l'église sur les hauteurs. Le ciel redevient menaçant et nous visiterons le phare Dyrhólaey sous la pluie. La vue est magnifique, les macareux occupent la falaise. Nous n'y resterons pas longtemps à cause du vent et de la pluie.
Nous prendrons ensuite la direction du Cercle d'or. Nous rendrons une dernière visite au plongeon, étant inquiets de la montée des eaux pour son nid, tout va bien le nid n'est pas inondé. Nous obliquons vers le nord et prendrons possession de nos chambres à Skálholt. Il y a une petite église et la vue est magnifique. Un huïtrier pie est perché sur un toit surveillant deux poussins en contre bas dans l'herbe avec l'autre parent. La pluie s'est arrêtée et nous partirons à Geyzir. C'est un champ géothermique avec des geysers. Quand il n'est pas actif, Strokkur est en fait un trou rempli d'une eau bleue, au moment de jaillir (toutes les 5 à 8 min), l'eau forme une grosse et belle bulle bleue au dessus du trou avant d'exploser en un jet pouvant atteindre jusqu'à 30 mètres de haut. le grand geyser est aujourd'hui endormi. On trouve également de nombreux trous remplis de boue et d'eau bouillonnante. Une grive mauvis se montrera très complaisante pour la photo. Nous aurons juste le temps de la visite et la pluie revient.

27 et 28 Juin : retour vers Keflavík et Paris

Dernière journée de visite, comme à l'habitude il fait gris. Nous repasserons voir le geyser avant d'aller à la chute d’eau de Gullfoss. Nous prendrons la direction du parc national de Thingvellir qui est situé sur un point de rencontre entre les plaques tectoniques nord américaine et eurasiatique où l'activité sismique est importante, comme en témoigne les failles et fissures présentes sur tout le site, la principale est la faille d'Almannagjá. Nous y verrons la cascade Öxararfoss chutant dans la faille. Nous finirons la visite sous la pluie, qui ne nous quittera plus de la journée.
Nous prendrons la direction de la péninsule de Reykjanes. Nous avions prévu une halte au Blue Lagoon mais les conditions météorologiques nous fait annuler ce projet. Nous ferons le tour de la péninsule avant de regagner Keflavik. Nous passerons pas loin du volcan qui vient à nouveau de rentrer en éruption la Fagradalsfjall. Un premier arrêt à Brimketill lava rock pool où nous verrons les bécasseaux violets, puis aux solfatares de Gunnuhver Hot Springs, à la petite chapelle de Hvalsneskirkja où nous rencontrerons un poussin de pluvier doré. Nous commencerons à voir de nombreux goélands marins et bruns. Un dernier arrêt à la pointe extrême nord de la péninsule au vieux phare de Garður. Dernière nuit et repas sur le sol islandais.
Le lendemain nous prendrons l'avion pour Roissy à 7h40, il partira avec 40 min de retard. Pour la petite histoire et mes déboires avec les avions, le vol pour Nantes aura 40 min de retard et à l'arrivée ma valise n'est pas sur le tapis.

Au total ce voyage en Islande n'a pas été celui espéré à cause de la pluie mais j'ai pu faire de très belles photos. La compétence de notre sympathique guide Dorothée a adouci notre déception.

 

Les photos de ce site ne sont pas libres de droits et sont protégées par les lois internationales sur le copyright. Elles sont la propriété exclusive de l'auteur et ne peuvent être utilisées sans son autorisation.
© Copyright 2009-2024 Marielle Lechaux. Tous droits réservés.